Attrape rêve Attrape rêve Attrape rêve Attrape rêve Attrape rêve Attrape rêve
Voir plus d'attrape-rêves

L'attrape-rêves, ou capteur de rêves est une pièce artisanale issue de la culture des Amérindiens. Elle a été inventée par les Ojibwé, la plus grande nation amérindienne. Pouvant être de divers modèles, l'attrape-rêves est constituée d'anneau, d'un filet tissé comme une toile d'araignée et de plumes. Mais a quoi sert ce joli objet artisanal ? Et quelle légende renferme-t-il ?

Un attrape rêve, pour chasser les cauchemars

Attrape rêveSelon la croyance, l'attrape rève aide son détenteur à avoir un beau sommeil durant la nuit. Cette pièce agit en effet comme un filtre, que lorsqu'on s'endort, tous les rêves y passent, et que seules les belles images sont conservées. L'attrape rève retienne alors les mauvais rêves afin de les empêcher d'envahir le sommeil de son détenteur. Celles-ci seront ensuite brulées aux premières lueurs du jour.

Beaucoup de gens se dotent encore aujourd'hui de cet objet pour contrer les cauchemars. La légende veut qu'on l'installe au bord de la fenêtre pour que les mauvais rêves retenus dans les perles de la toile soient rapidement brûlés par le premier rayon de soleil. Mais beaucoup choisissent aussi de l'accrocher au-dessus du lit.

À l'origine, le capteur de rêves est surtout destiné aux enfants. En effet, comme nous le savons tous, à partir d'un certain âge, aux environs de 5 ans, nos petits commencent à faire des rêves la nuit. On les entend crier, etc. Cette pièce pourrait ainsi les aider à avoir un bon sommeil. Les images qui leur font peur seront gardées dans la toile, et ces jolis songes qui les font sourire seront conservés dans les plumes.

C'est aussi de nos jours un joli accessoire de décoration. Par ailleurs, il en existe un éventail de modèles vendus par les créateurs.

Les légendes de l'attrape rêves

Plusieurs légendes indiennes révèlent l'origine de l'attrape-rêves. Et celles-ci varient d'une tribu à l'autre. Nous allons essayer de retracer les plus connues.

Dans la culture huronne, les rêves ont une grande signification. Le Grand Esprit, qui a créé le monde communique avec les hommes via les rêves. Et ces derniers ne sont autres que l'expression des besoins de l'âme. Et une attrape-rêves aiderait à mieux contrôler ces rêves.

Capteur de rêveSelon cette culture, cet objet a été créé suite à une mésaventure d'un amérindien qui partait un jour à la chasse. Il traversait fleuves et rivières et arpentait un montage pour chercher du repas pour lui et pour ses frères et sœurs. Il est arrivé à une immense grotte et y entre, espérant y trouver quelque chose. Mais tout d'un coup, il était face à une bête féroce. Terrorisé par le surgissement de la bête, l'amérindien a immédiatement pris la fuite et parvient quand même à rentrer au village sain et sauf, mais sans rien apporter.

Pendant plusieurs nuits, l'homme n'arrivait pas à dormir sereinement. Les images de la bête le hantent tout le temps. Une nuit, après un cauchemar, il s'est levé, partit dans la forêt et s'était endormi sous les arbres. Très surpris le matin par cette belle nuit, il regarda autour et aperçu au dessus de sa tête une toile d'araignée qui s'illuminait de la lumière du jour. Depuis, il y vient chaque nuit pour dormir.

Une autre légende, celle des Objibway qui est une autre tribu indienne, raconte qu'il y avait une araignée qu'on appelle Asibikaashi qui protégeait les enfants des cauchemars via la toile qu'elle tisse au dessus de leurs lits. Mais comme, avec les années, la tribu grandit, Asibikaashi ne pouvait plus se rendre chez tous les wigwams pour y installer sa toile, elle demanda alors aux femmes de l'aider. Elles commençaient alors à tisser un capteur de rêves en utilisant des fibres et un cerceau de bois.

Et enfin pour les Micmacs, la légende dit qu'une petite araignée venait parler à une grand-mère en train de coudre des vêtements. La petite bête pleurait et lui a dit qu'elle est inutile et que tout le monde a peur d'elle. Peinée de la voir, la grand-mère lui a dit que désormais, chaque fois que l'araignée tisse sa toile au dessus de l'endroit où l'on dort, celle-ci servira de filtres pour les mauvais rêves !